LiederNet: The Lied, Art Song, and Choral Texts Archive
This website stores both public-domain AND copyright-protected material.
It is illegal to copy and distribute material marked copyright without permission.
**** YES, THAT INCLUDES CONCERT PROGRAMS. ****


Les pénitents en maillots roses

Song Cycle by Jean Pierre Poupard (1901 - 1989)


1. À une sainte le jour de sa fête [
 text verified 1 time
]

Language: French

Authorship


Sainte, Sainte, 
quand m'opprime, 
la tentantion du péché 
Montrez-moi que c'est un crime 
Seulement d'y penser. 

En ce jour de votre fête 
Sainte, priez le Seigneur 
des affections déshonnêtes 
qu'il délivre aussi mon coeur. 

De la guerre 
Sur la terre 
Oh! qu'il ne soit plus question 
que la France toute entière 
soit en votre protection. 
Priez Dieu que l'on comprenne 
le bienfait du sang Sauveur 
que sous une même chaîne 
on s'incline de bon coeur. 

Étant fils d'un même père 
sentant une même foi 
nous obéirons en frères 
au Dieu d'une même loi. 

Je suis le Diable et sa clique 
et c'est moi qui te réplique 
Pèche à droite, pèche à gauche 
Tourne toi comme tu veux 
Va! c'est chez moi que tu loges 
tu n'appartiens pas à Dieu.


2. Jardin mystérieux [
 text verified 1 time
]

Language: French

Authorship


Coquilles d'ailes! feuilles mortes 
entr'ouvrez-vous, lèvres d'insectes roux, 
ce n'était pas des feuilles au pas de la porte, 
c'est des insectes couleur d'acajou 
parleront-ils? s'élèveront-ils de la terre 
et sur des briques vont-ils monter? 
Il a plu! il a plu autour du presbytère, 
J'attends! j'entends le pas des cavaliers. 

J'attends! j'entends croasser les grenouilles, 
J'attends! j'entends le sifflet des crapauds 
on a rampé sur les larges feuilles de citrouilles. 
J'attends! j'entends tomber des goutes d'eau. 

Le palmier nain défend avec ses lances 
au jour trop clair d'approcher deux poiriers. 
Qui donc a ri dans le soir qui s'offense? 
On a chanté. Ce doit être les menuisiers. 
O vie! ô mort! O mystérieuse terre 
Que caches-tu, que révèlent les soirs. 
De quel trésor es-tu la trésorière? 
O vie! ô mort! ou sont tes réservoirs? 
On a chanté! autour du petit orgue, 
des filles chantres du chant grégorien 
qui tous les soirs au milieu du pré d'orge 
mêlent leur âme au poème chrétien. 
L'une a le livre et l'autre la pédale. 
J'attends! j'entends que la plante me parle. 
J'attends un regard des fleurs qui vont mourir. 
Pétale! j'attends un oeil sur votre perle 
que l'ombre ne peut assombrir.


3. Marine à Roscoff [
 text verified 1 time
]

Language: French

Authorship


Le ciel et la mer couleur de tableau d'école 
quand le torchon a passé pour essuyer la craie! 
Y-a-t-il un batelier vers la rive opposée 
vers le petit hôtel du promontoire. 
L'eau est profonde et noire, 
les rochers sont trop hauts et lisses pour un abri, 
le jour est sous l'abat-jour des nuages. 
La terre ondule... Qu'est-ce qui se passe 
dans les bols de moire 
qu'est-ce qui rôde autour de ces cônes déserts 
"J'entends ce que vous dîtes quand vous ne parlez pas."
Une cape sombre! une guérite verte 
la nuit bientôt: il fera dur en mer.


4. La ville [
 text verified 1 time
]

Language: French

Authorship


Ne vous arrêtez pas 
nuage sur la ville horrible 
tout y sent la poix 
le bitume et les comestibles. 
Belle nue d'argent ne t'arrête 
pas sur la ville 
Regarde ces gens 
Peut-on voir figures plus viles. 
Ils n'ont pas volé. 
Assassiné leurs propres frères 
mais ils y sont prêts. 

L'azur dit là-haut 
Je luis pour les fleurs 
et les herbes 
et les oiseaux. 
Je luis pour 
les arbres superbes. 
Je luis pour les saints 
pour les enfants, pour les candides 
pour ceux que je plains 
de vivre avec les fratricides. 
Pour eux l'Éternel 
a donné la splendeur aux champs, 
c'est pour eux le ciel 
consolation des Pauvres Gens.


5. Ports de l'enfer [
 text verified 1 time
]

Language: French

Authorship


Le cor appelle comme une cloche 
comme une couleur dans les bois. 
Le cor lointain d'arbres en roche. 
C'est la chasse de la licorne 
viens avec nous qui sommes tes amis. 
Le chemin est désigné par le cheval et la selle 
cheval et selle aux arbres attachés. 
Ils sont à table devant la maison 
chacun d'eux s'est mis à son aise 
pour manger du homard et de la mayonnaise. 
Viens! ce sont tes amis qui t'appellent. 
Mais j'entendais des cris venus 
de la maison et puis je fus assis devant 
des bouteilles brillantes 
je m'aperçus que je ne connaissais personne 
Et ces cris de douleur venus de la maison 
se mêlaient aux propos légers, aux chansons. 
Le coq sonnait au loin comme un éclat de rire. 
Mon bon ange me dit à l'oreille: prends garde! 
Trop tard la terre tremblait déjà sous mes pieds. 
Seigneur! secourez-moi! secourez-moi, mon Dieu!


Search sheetmusicplus.com for Art song , Lieder, chansons, or works for solo voice

Browse imslp.org (Petrucci Music Library) for art songs or choral works